Les PRL ou Parc Résidentiel de Loisirs en bord de mer sont des parcs réservés uniquement à l’aménagement d’habitations légères de loisirs ou de résidences mobiles de loisirs. La grande majorité des parcs résidentiels de loisirs sont de vraies propriétés de terrains viabilisés avec un gardien et un personnel d’entretien où vous pourrez bénéficier de différents loisirs et services comme des piscines chauffées et couvertes, des aires de jeux, des blocs sanitaires, des services hôteliers.

Le concept de PRL en bord de mer

Il existe actuellement environ 150 PRL sur le territoire. Vu le succès du camping moderne, le complexe hôtelier en plein air, beaucoup sont séduits par le fait d’acheter un terrain PRL a vendre en bord de mer, avoir leur propre mobil-home qui pourra bien leur rapporter. Toute opportunité pour un revenu supplémentaire, qui plus est dans l’immobilier, est toujours attrayante. Cependant, certains PRL ne proposent actuellement que la location.

Les PRL sont ouverts toute l’année car une grande partie de leurs occupants sont tous propriétaires, ces derniers doivent alors avoir la possibilité de jouir de leur bien à tout moment. La superficie de leur parcelle doit faire au minimum 200m2, bien qu’une fois propriétaire, chacun est libre de profiter de sa parcelle comme bon lui semble, le louer, le prêter, venir en groupe… En revanche, le règlement intérieur qui a été approuvé par les deux partis lors de l’achat du bien doit toujours être respecté.

Combien coûte un terrain en PRL en bord de mer ?

La situation géographique et la superficie de la parcelle entrent toutes en ligne de compte lors de l’évaluation de son prix. Une parcelle qui fait 200m2 dans un terrain PRL a vendre en bord de mer coûte entre 50 000 euros et 80 000 euros au minimum. Selon la taille de la parcelle et la région dans laquelle elle se trouve, les prix peuvent augmenter. Si la parcelle possède un petit mobil-home, son tarif se situera entre 70 000 euros et 130 000 euros. Plus votre mobil-home sera grand, tout confort et équipé, plus le prix sera élevé. C’est un gros investissement si on le compare au tarif de location mais c’est un placement intéressant et sans risques d’imprévus désagréables. Il y a toutefois des charges transparentes et convenues dès le départ liées à l’entretien du parc, comprenant la taxe d’ordures ménagères, le salaire du gardien, l’abonnement et la consommation en eau et électricité, l’assurance, l’antenne collective… qui se chiffrent entre 60 euros et 80 euros par mois.

Il est aussi utile de savoir qu’un mobil-home ou habitation légère en bord de mer ne figure pas en tant que résidence secondaire aux yeux de la fiscalité, la  seule taxe dont elle aura à s’acquitter est la taxe de séjour. Ce qui n’est pas le cas d’une HLL (habitation légère de loisirs) comme le chalet qui est soumis à une taxe d’habitation obligatoire.